Ce que je crains……

30 novembre 2016 : Après l’éviction regrettable de Nicolas Sarkozy aux Primaires puis le choix incontesté de François Fillon comme candidat de la droite et du centre aux élections présidentielles, je crains que tous les faux-nez du Front National qui se revendiquent aujourd’hui haut et fort comme « seulement Sarkozystes » ne viennent gonfler les rangs de ceux qui commencent, dès à présent, à descendre en flamme celui que Nicolas Sarkozy a lui-même adoubé comme le plus proche de ses idées et seul capable de reprendre dignement en main les destinées de la France et des Français.

C’est donc sans états d’âme, qui n’ont pas cours en politique, que je soutiendrai ET l’homme ET son programme.

fillon2017

 

 

 

 

orwell31 mars 2014 : c’est que ce que  » j’espère encore » n’arrive malheureusement pas……

« Le socialisme intégral n’est pas une attaque contre des abus spécifiques du capitalisme mais contre la réalité. C’est une tentative pour abroger le monde réel, tentative condamnée à long terme, mais qui sur une certaine période réussit à créer un monde surréel défini par ce paradoxe : l’inefficacité, la pénurie et la violence y sont présentées comme le souverain bien » .
Martin Malia, historien russe (cité par Emmanuel Carrère in « Limonov », P.O.L;  Paris, 2011; p.243)

« Quand on vit de la naissance à la mort avec de l’argent public, comme MM. Hollande, Ayraut, Sapin et quelques millions d’autres, qu’on ne paie pas ou peu de cotisations sociales, qu’on bénéficie d’un régime de retraite réservé à sa seule catégorie, d’un système de placement financier défiscalisé, et qu’on a jamais investi un seul euro dans une entreprise mais tout placé dans des résidences secondaires, on doit a minima avoir l’honnêteté de ne jamais prononcer le mot Égalité ni exiger des autres, fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu’on ne s’en impose à soi-même ».
Gérard Depardieu, acteur Belgo-russe d’origine française, et toujours francophone, en 2013

4 réflexions sur “Ce que je crains……

  1. Je n’apprécie guère les citations. Il faut cerner, piéger la réalité, le vrai, le réel, alors que les hommes aiment rêver. Jamais un tribun a soulevé des foules en disant la vérité. Churchill leur a fait espérer la victoire à travers » du sang et des larme » pour les autres pas pour lui, pas pour soi. Que sont devenus les Anglais ? L’Allemagne a triomphé et elle colonise les états européens à son service. On travaille « pour le Roi de Prusse ». G.

    J'aime

    • Il est vrai que le monde actuel n’est pas très « charitable » pour bien des gens, mais ce n’est pas en entravant la liberté de créer, d’inventer, de produire, de gagner que l’on résoudra les problèmes sociaux, bien au contraire. Il faut de l’argent pour cela, et il faut être capable de le générer.
      Merci en tous cas d’avoir pris la peine de me lire.

      J'aime

    • Quelle importance, s’il citait quelqu’un d’autre, il l’aurait dit : il est suffisant bon acteur pour cela. Ce qui compte est qu’il l’ait dit, (que cela ait été dit) ne croyez-vous pas ? Merci en tous cas de l’avoir lu !

      J'aime

Ajouter un commentaire ou me contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s