La France rassemblée

J’ai été, comme beaucoup, stupéfaite par l’ampleur de ces Marches républicaines du 11 janvier à Paris, mais aussi dans toute les villes de France. J’avais eu peur, c’est vrai, qu’elles ne servent de cible à une attaque bien plus terrible encore que celles qui les motivaient. J’avoue que je m’étais trompée. Notre Nation était debout, unie, calme et sereine, méprisant toute forme de peur, fière de sa diversité et de son hymne entonné à l’envi. On n’avait pas vu un tel élan depuis, nous dit-on, 1945 et la fin de la Guerre.

Paris est devenu en un jour capitale du monde, du monde libre.

Aujourd’hui, notre président tant décrié par ailleurs est loué pour son initiative, celle de ce rassemblement d’union nationale.

A ceci près qu’il n’a pas su imposer la présence de Mme Le Pen et de 25% de l’électorat à ses troupes qui n’en voulaient pas. C’est là une grave erreur dont il espère sans doute à terme tirer quelque bénéfice, car ces Français-là ne l’oublierons pas. C’est une grave erreur que n’aurait pas commise son prédécesseur s’il avait été en charge, et qu’il n’a pas commise ici, lui qui n’a jamais rien prôné d’autre que notre rassemblement.

Ce qui devait être un rassemblement de tous les Français en a exclus d’office les représentants d’un parti qui se revendique national, qui n’a jamais été interdit en France pour quelque cause que ce soit, qui n’a pu prospérer depuis trente ans que par la volonté des socialistes et qui ne sert que leurs intérêts : prendre le pouvoir, et le garder. Les Français apprécieront.

Publicités

Ajouter un commentaire ou me contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s