Contre les mensonges à la louche (et à la loupe) : une arme léthale : le bulletin de vote

je n'emprunte ici que ce titre.... et l'image au blog de ladyappoline

je n’emprunte ici que ce titre…. et l’image au blog de ladyappoline

On a vu hier le ministre de la Justice de la France, Mme Taubira, improviser une conférence de presse pour se défendre de ce que le Premier Ministre lui-même venait de reconnaître : qu’ils savaient tous les deux ce qu’il retournait des « écoutes » avant que la nouvelle soit diffusée.

Elle s’est même permis, pour se justifier, de brandir sous les caméras des documents tendant à prouver son « innocence ».

Las, c’était oublier le pouvoir du « zoom ». Qui permet de voir ou de lire ou même d’entendre, de loin, n’importe quoi.

On sait donc aujourd’hui qu’elle savait l’essentiel de l’affaire et donc qu’elle nous mentait.

On se plaît à rêver que les Français (mais surtout les journalistes) qui y croyaient encore comprennent enfin l’ampleur du mensonge dans lequel ils sont à présent confinés par cet Etat socialo-marxiste et de ses sbires qu’à l’instar du Figaro, je qualifie allègrement de « khmers roses ». Car tout est mensonge dans ce qui est véhiculé : les chiffres, les lettres, les promesses. Quand ce n’est pas le silence, ou l’obstruction.

Nous avons encore la chance, dans dix jours, de pouvoir réduire la sphère de ce pouvoir néfaste et ruineux, en usant de notre bulletin de vote. Nous savons qu’il peut tuer, mais nous n’en demandons pas tant. Voter contre* tout ce qui est « socialiste » réduirait le pouvoir du Parti dirigeant. Celui, surtout, de faire taire un moment ceux qui mentent en son nom. Un tien vaut mieux que deux tu (ne) l’auras (pas).

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Contre les mensonges à la louche (et à la loupe) : une arme léthale : le bulletin de vote

  1. Excellent conseil : votez contre tout ce qui est SOCIALISTE. Mais le socialisme se cache dans la « Sociale Démocratie » plus ou moins teintée de rouge au blanc en passant par le vert des écolos et le bleu de l’UMP,

    Nous sommes nous, Européens, colonisés par l’Allemagne qui gère l’Union européenne. Oui à l’Europe mais l’Europe des patries. Nationalisme sans socialisme. Le nationalisme est social par essence puisqu’au service du peuple de France. Pas besoin d’en ajouter. G.

    J'aime

Ajouter un commentaire ou me contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s