Quand la vérité vient d’ailleurs : aujourd’hui, c’est « La Voix de la Russie » qui nous informe

rusCertains se rappellent sans doute ces temps si peu bénis du Soviet Suprême,  de la Guerre froide, du Mur de Berlin et de ces républiques prétendument démocratiques qui étouffaient leurs peuples sous le mensonge, l’enfermement et la terreur. Ceux qui le pouvaient essayaient alors de capter les ondes libres de RFI ou de Voice of America pour essayer de s’informer sur ce qui se passait non seulement ailleurs, mais tout simplement chez eux.

Par un curieux retour des choses, c’est maintenant à nous d’aller chercher ailleurs ce qu’ici on ne trouve plus : l’objectivité factuelle de l’information, mais ailleurs,  en écoutant « La Voix de la Russie » (cliquez sur le lien ci-dessous)

Reportage russe (en  français) sur la Manif pour tous du 24 mars 2013

On peut s’abstenir d’écouter la totalité du reportage que l’on trouvera ici, – les premières minutes en sont suffisamment éclairantes -mais il importe de noter la quantité, la qualité et la  diversité des personnes interrogées et en particulier l’écoute qui leur a été accordée.

Certes, nos plateaux télé n’ont pas manqué d’évoquer le sujet, leurs animateurs posant  comme de coutume à leurs  nombreux intervenants,    en leur coupant la parole de préférence, les questions dont ils formulaient eux-mêmes les réponses.

Aujourd’hui, le mot d’ordre du pouvoir est de « dénoncer la radicalisation du mouvement »…. ce qui pourrait être comique si ce n’était pas tout simplement ridicule, puisque c’est ce même pouvoir qui, par ses mensonges et son mépris, en est la cause.

Publicités