De la neige comme s’il en pleuvait

neigeCela n’a pas fini de m’étonner, moi et tant d’autres sans doute. Qu’il neige en hiver, et même tout juste avant le printemps, cela n’est qu’un non-évènement. Mais que tout s’arrête, là, tout d’un coup, parce qu’il neige, cela me laisse complètement pantoise. Qu’on ferme les aéroports, les gares, les routes, parce que 10 voire 20 cm de neige sont tombés, cela me dépasse complètement.

Quelle sorte d’incapables sommes-nous donc devenus ? Chateaubriand traversait l’Europe en malle-poste par tous les temps et à l’heure du TGV, sous la neige, il n’y a plus de … TGV !

Au moins, ceux qui émigrent vers la Russie ou le Canada peuvent être sûrs que là-bas, on maîtrise un peu mieux qu’ici ce phénomène. Je me souviens de New York en hiver et du mètre de neige qu’il me fallait franchir dans les petites rues du Village (toutes les artères étaient dégagées). La vie continuait.

Mais enfin, la neige, c’est aussi un bon prétexte pour éviter tout ce qui fâche.

En Bourgogne, il y en a qui se lâchent. Mais on ne laisse passer que ce que l’on veut bien nous laisser entendre. La neige, au moins, c’est bien blanc, c’est bien propre.

 

Publicités

Ajouter un commentaire ou me contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s